Comment visiter le parc national de Khao Yai en Thaïlande

Comment visiter le parc national de Khao Yai en Thaïlande

Le parc national de Khao Yai est situé à environ 2,5 heures au nord de Bangkok et est l’un des meilleurs parcs nationaux de Thaïlande. Créé en 1962, il a été le premier parc national de Thaïlande et est même

aujourd’hui un site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

J’ai toujours entendu de grandes choses sur le parc pendant que je vivais à la campagne. Malgré avoir vécu en Thaïlande pendant plusieurs années, je n’ai jamais réussi à y arriver. Mais, heureusement, j’ai pu jouer au guide touristique d’un ami de Boston lors d’une récente visite et je l’ai utilisé comme excuse pour finalement y arriver.

Avant de lire l’article, au cas où ça vous intéresse (et je suis sûr que c’est le cas), voici un lien qui vous donnera 34€ de crédit Airbnb : Cliquez ici pour en profiter ! (et si vous avez déjà un compte, vous pouvez en créer un autre ou demander à un ami, famille…) On ne va pas cracher sur une nuit gratuite n’est-ce pas 😛 ! Vous pouvez aussi garder ça dans un coin et l’utiliser le moment venu 😉

Que faire à Khao Yai National Park ?

 

  • Haew Suwat Waterfall – Cette cascade a été rendue célèbre à The Beach et vaut vraiment le détour (même si malheureusement, vous ne pourrez pas imiter le saut classique de Leo!).
  • Point de vue de Pha Diew Die – À 1 100 m d’altitude, c’est probablement le point de vue le plus époustouflant du parc. Vous aurez une vue imprenable sur toute la région et il y a généralement très peu de monde autour.
  • Haew Narok Waterfall – Cette cascade se traduit par «Sunken Hole of Hell» qui est un nom très inquiétant pour une magnifique cascade! Il a obtenu ses noms de braconniers qui ont apparemment entendu le bruit de son eau s’écraser bien avant de voir l’eau et ont supposé que le grondement qui s’écrasait était les portes de l’enfer qui s’ouvraient.
  • Non Pak Chi Watchtower – C’est un bon endroit où s’arrêter pour essayer de voir une partie de la faune du parc, comme les sangliers et les éléphants. Essayez d’être ici pour l’aube ou le crépuscule pour les meilleures chances.
  • Admirez les éléphants (et autres animaux sauvages) – Mieux trouvés au lever ou au coucher du soleil, il y a en fait plus de 400 éléphants dans le parc. Vous pouvez les trouver près de quelques lécher le sel dans le parc, mais vous devez être patient (et chanceux!). La meilleure façon de les voir (et d’autres animaux) est de faire un safari nocturne, car de nombreux animaux préfèrent être actifs pendant les heures fraîches de la nuit. Les visites sont organisées par le parc et coûtent 200 THB par véhicule (qui peut généralement accueillir jusqu’à 8 personnes).

 

Comment se rendre au parc national de Khao Yai

 

Si vous voulez visiter le parc, vous devrez vous diriger vers Pak Chong – c’est la ville la plus proche. Les bus partent fréquemment de la gare routière de Mo Chit à Bangkok et le trajet dure 3 à 4 heures. Attendez-vous à payer environ 150-200 THB pour le bus. Vous pouvez également prendre le train depuis Bangkok mais le trajet est beaucoup plus lent. Attendez-vous à payer au moins 400 THB ou le train (bien que ce soit plutôt pittoresque). Toutes les maisons d’hôtes viendront vous chercher à la gare routière ou ferroviaire si vous les prévenez à votre arrivée. Ils peuvent également organiser une visite du parc (journée complète, demi-journée ou plusieurs jours). Les prix commencent à 500 THB par personne pour une excursion d’une demi-journée. L’entrée au parc lui-même est de 400 THB pour les visiteurs internationaux.

Vous pouvez vous-même parcourir de nombreux sentiers plus courts et camper dans le parc. Le service régulier de Songthaew va de Pak Chong à l’entrée du parc, mais de là, il reste encore 10 km pour entrer dans le parc. Le trajet depuis Pak Chong dure environ 40 minutes et coûte 40 THB. Les places sont limitées, alors réservez des conseils. Je ne ferais pas de randonnée sur l’un des sentiers les plus longs sans guide.

Une autre excellente façon d’explorer le parc est en moto. Vous pouvez louer des motos à proximité pour 300 THB par jour, qui comprend 2 casques. Vous pouvez acheter du carburant dans le parc au poste de garde pour environ 40 THB par bouteille. Des locations de voitures sont également disponibles pour près de 2 000 THB par jour. Inversement, si vous souhaitez vous rendre visite mais que vous préférez ne pas conduire, vous pouvez faire du stop autour du parc. C’est très facile et les gens sont généralement heureux de vous déplacer.

Pourquoi visiter le parc national Khao Yai ?

Le parc est vraiment incroyable. Il est rempli de flore et de faune luxuriantes, de tonnes d’oiseaux, de cascades, de belles randonnées, de quelques éléphants sauvages et est vide de touristes.

En arrivant à notre maison d’hôtes dans l’après-midi, nous étions juste à temps pour faire une excursion d’une demi-journée. Cette visite vous a amené à quelques grottes et à une source naturelle. La première grotte abritait plus de 2 000 chauves-souris et était autrefois un monastère bouddhiste avant que la communauté locale aide à construire les moines un véritable temple. Cependant, les moines descendent encore ici la nuit pour méditer. Je soupçonne que l’obscurité et la tranquillité sont bonnes pour la méditation.

Le parc abrite une flore grandiose

Notre guide semblait être un expert en tout, nous montrant tous les insectes, parlant du cycle de vie des chauves-souris et même nous donnant une leçon de sol sur la composition de la saleté et comment le guano de chauve-souris peut être utilisé pour fabriquer des explosifs. Habituellement, lorsque vous visitez la Thaïlande, les guides touristiques ne sont que des huissiers, vous accompagnant d’un endroit à l’autre, discutant très peu, vous permettant de prendre vos photos, puis de passer à autre chose. Mais ce guide savait tout et a pu expliquer l’histoire et la zoologie non seulement de cette grotte mais de toute la région.

La deuxième grotte comptait plus de deux millions de chauves-souris et nous sommes arrivés juste à temps pour les voir se diriger vers leur alimentation nocturne. Le regarder, c’était comme regarder quelque chose sur Discovery Channel, un flux apparemment interminable de chauves-souris volant à la poursuite de leur repas du soir alors que le soleil se couchait sous l’horizon. Notre guide, qui semblait mieux connaître nos caméras que n’importe lequel d’entre nous, a pu en capturer une partie sur bande à travers le télescope:

Nous avons passé le lendemain dans le parc pour une journée complète de randonnée à travers la jungle et pour essayer de repérer la faune. Notre journée a commencé par l’observation des oiseaux, suivie d’une randonnée de cinq heures à travers la jungle. Nous avons repéré de nombreux oiseaux tout au long de la journée, dont le Grand Calao, qui a une envergure de plus de deux mètres de large. Des singes planaient sur le bord de la route et des rubans flottaient à travers les arbres. Alors que nous progressions dans la jungle, il est devenu clair pour moi que nous étions le seul groupe sur ce sentier, ce qui nous a permis de passer plus de temps avec les animaux. Habituellement, dans le nord de la Thaïlande, vous voyez beaucoup de groupes de touristes sur les sentiers, donc c’était bien d’arriver enfin quelque part où nous pourrions être seuls avec la nature.

Des logements bon marché

La saison de la mousson a débuté environ à mi-chemin de notre randonnée, déversant un océan d’eau sur nous alors que nous retournions à la voiture. La pluie s’est apaisée juste au moment où nous frappions les dernières chutes d’eau, y compris celle que Leonardo Di Caprio a sautée dans le film La plage.

Maintenant, normalement, je n’utilise jamais Lonely Planet pour les recommandations d’hébergement. Cependant, cette fois, je l’ai fait (comme tout le monde à la maison d’hôtes). Je dois dire que pour une fois, Lonely Planet n’a pas déçu. En dépit d’être en LP depuis des années, le Greenleaf Guesthouse n’avait pas souffert de la qualité (et étant revenu depuis, je peux dire que c’est toujours l’un des meilleurs endroits où séjourner). Habituellement, appuyer sur un livre Lonely Planet signifie des prix plus élevés et une moins bonne qualité. Cependant, cet endroit offrait un hébergement bon marché, une excellente cuisine, des visites à des prix raisonnables et des guides touristiques très compétents. Si jamais vous allez à Khao Yai, cet endroit vient avec ma plus haute recommandation. Je reviendrais dans une seconde.

Bien qu’il soit l’un des parcs les plus grands et les plus connus de Thaïlande, il y avait peu de touristes, ce qui en faisait une expérience agréable et paisible. Comme il ne s’agit que d’une demi-journée de Bangkok, vous devriez vraiment envisager de visiter Khao Yai avant de vous diriger vers les îles tropicales qui rendent la Thaïlande si célèbre.

 

Related Post

Commentez !

Your email address will not be published. Required fields are marked *